10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 20:45

pour 4 personnes :

- 1 pâtisson

- 1 litre d'eau

- 2 cubes de bouillon

- crème fraîche (selon goût)

- 2 pincées de noix muscade

- persil

- sel et poivre

 

Laver puis couper le pâtisson en cubes et les éplucher.

 

Mettre les cubes dansune grande casserole avec les 2 cubes de bouillon. Saler et poivrer. Faire cuire environ 20 mn ( le pâtisson doit être bien tendre).

 

Hors du feu, rajouter la muscade et les herbes. Mixer le tout finement (avec un mixeur plongeant). Vérifier l'assaisonnement. Servir bien chaud.

 

Vous pouvez rajouter dans les assiettes des croutons et des dés de roquefort.

 

 

Avec du gingembre, c'est pas mauvais non plus.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 11:43

 

Séparer les côtes et les feuilles et couper en morceaux.

Faire chauffer l'huile d'olive dans une sauteuse , y faire revenir un oignon haché et 2 gousses d'ail hachées en remuant jusqu'ç ce qu'ils soient tendres.

Ajouter les côtes de blette et faire cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres, ajouter ensuite les feuilles.

Hors du feu, ajouter les raisins secs et les pignons (ou graines de tournesol), mélanger.

Napper avec un peu d'huile d'olive et le jus d'un citron.

  blette.jpg

 

(Testée, améliorée et transmise par Marylène.)

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 11:26

Testée, améliorée et transmise par Marylène.

 

- Préparer la sauce :

    * 3 cuiller à soupe d'huile d'olive
    * 1    "                 "      de vinaigre de xérès
    * 1    "                 "      de moutarde
     * 1   "                 "      de miel

 

Mélanger des jeunes pousses d'épinards, une salade (feuille de chêne, scarole), le fenouil coupé en fines lamelles, 2 poires coupées en fines lamelles et des copeaux de parmesan.

Ajouter la sauce et mélanger

fenouil1.jpg

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 09:55

ChouRouge.jpg

 

 

ingrédients pour 4 personnes :

1 chou d'un kg environ

2 oignons

2 pommes (genre reine des reinettes)

30 gr de beurre

l cuillère d'huile et une cuillère de miel

5 cl de vinaigre de cidre

4 pruneaux

sel et poivre

 

  Couper le choux, ôter le trognon et le détailler en lanières.

Peler les oignons et les émincer. Eplucher les pommes puis les couper en lamelles.

Faire chauffer beurre et huile dans une cocotte. Ajouter les oignons émincés et laisser dorer 2 minutes. Incorporer les lanières de chou et le miel. Saler, poivrer, mouiller avec le vinaigre de cidre et un demi-verre d'eau et laisser cuire une heure à feu doux, en remuant de temps à en temps.

Incorporer les lamelles de pommes et les pruneaux coupés en dés et poursuivre la cuisson pendant 45 minutes.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 16:16

butternut.jpg

 

Bonjour,

Voilà la recette du gâteau au butternut. Peut se faire également avec d'autres types de courge. J'avais remplacé une grande partie du sucre par de la panela (ou rapadura). En France, on trouve plus facilement de la mélasse, qui s'en rapproche, et dont l'utilisation est beaucoup plus facile.


- 1 courge butternut d'environ 1 kg
- 300g de farine
- 350 g de sucre en poudre
- 4 oeufs
- 100 g de beurre
- 1 sachet de levure
- 1 pincée de sel

On peut rajouter 50 g de poudre de noisettes, ou de la cannelle et du gingembre selon les goûts.



Couper le butternut en morceaux, les faire cuire à la vapeur, éplucher les morceaux, mixer.
Mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Ajouter les oeufs, puis le beurre fondu et enfin le butternut mixé.
Verser le tout dans un moule beurré et fariné. Faire cuire à 180° environ 40 minutes.

Bon appétit.

Fanny

 

 

(Fanny fait partie d'une autre amap : merci à elle)

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 19:34

ou Brassica napobrassica de son p'tit nom

 

mais qu'est ce qu'on peut bien en faire ?

 

on serait en 1944, cela ne poserait pas de question, mais à l'heure d'aujourd'hui on a un peu oublié son usage.

 

David a fait un essai cette année.

Ce rutabaga que vous avez reçu ce soir sera unique pour la saison.

Donc dégustons le et donnons notre avis à David pour qu'il note tout sur ses tablettes et en fasse bon usage l'année prochaine.

 

En attendant, quelques détails :  sur ses vertus et la manière de le consommer (naturellement j'ai tout trouvé sur le net )

 

Vertus médicinales 
  • Digestive : diurétique, laxatif, digestif, reminéralisant, désinfectant intestinal.
  • Médicale : sa consommation régulière serait corrélée à une fréquence moins élevée de cancer C'est un encombrant intestinal.
  • Le rutabaga est un facteur favorisant et étiologique de goitre simple
Caractéristiques diététiques

Ce légume est riche en potassium, calcium, soufre, phosphore. Ses 10,5 % de matières sèches se décomposent en 7,5 % de glucides, 1,5 % de fibres alimentaires, 1 % de protides, 0,5 % de lipides. Le rutabaga apporte en moyenne 34 kcal/100 g.

le cuisiner
  • Préparation : gratter et éplucher les rutabagas, enlever le cœur s'il est brun. Ce légume s'emploie comme le navet, cependant il doit cuire deux fois plus longtemps. On le prépare cuit à la vapeur ou en purée, dans des potages ou en ragoûts. Couper en morceaux peu épais et les faire bouillir dans de l'eau légèrement salée jusqu'à ce que le rutabaga soit tendre.
  • Cuisine :
    • En purée, avec œufs, cannelle, muscade, beurre, sucre ou miel.
    • En gratin (plat traditionnel de Noël de Finlande): cuit à la vapeur, mixé avec chapelure trempée dans du lait et de la crème fraîche, œuf, sirop (d'érable, par exemple), gingembre, cannelle, muscade et poivre blanc.
    • En morceaux, en frites (la teneur en sucre et le mode de cuisson donnent un goût caramélisé) ou en soupe de légumes (avec un peu de miel ou de mélasse).
  • Peut être ajouté dans un pot au feu, un couscous.
  • Au Portugal, appelées grelos, les fanes et fleurs sont très appréciées, principalement cuites avec le riz.

David rajoute qu'il est aussi excellent à la croque en sel, comme les radis et les navets quand ils sont tendres.

 

Et personnellement j'essaierai bien de le mettre en tarte avec du fromage de chèvre ...

Et vous avez certainement d'autres idées .

Rutabaga-Gratin-500.jpg

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 21:55

Préparer un hachis de filets de sardines, d'oeufs durs, de persil d'ail, d'oignon.

Complétez avec du beurre.

Placez ce hachis dans de grosses pommes de terre non pelées creusées à cet effet que l'on dressera recouvertes de leur chapeau dans une casserole de fonte les unes contres les autres.

Ajoutez du beurre, que l'on remplacera quand il sera fondu et une cuillerée d'eau.Faire cuire à l'étouffée et servir chaud.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 19:50

extrait de "la Pharmacie du Bon Dieu" p 56

 

"Labièe aromatique originaire de l'Inde...

les feuiles sont utilisées comme aromate culinaire pour parfumer les salades, certaines sauces, potages, dont la soupe au pistou qui, en Provence est le nom régional de la plante ..."

 

"Propriétés :

identiques à celles de l'estragon.

C'est également un bon tonique général et ses vertus sont à retenir pour traiter l'asthénie, les angoisses, les insomnies, les spasmes et les troubles d'orgine nerveuse. C'est un tranquilisant naturel dénué de toxicité dont on peut user avantageusement allié à d'autres plantes calmantes telles que tilleul, houblon, valériane et passiflore."

 

- l'infusion aide à la digestion.quelques pincées de basilic frais ou sec dans l'eau chaude. A prendre après les repas et avant le coucher

 

- on peut faire une liqueur de basilic. Il suffit de mettre à macérer, pendant un mois, une bonne poignée de feuilles fraiches dans un litre d'eau de vie. Il faut ensuite filtrer, puis sucrer avec 600 gr de sirop de sucre.

 

- vin de basilic pour apéritif : un bonne poignée dans un litre de bon vin. attendre une semaine et faire un sirop de sucre

--------------------------------------

basilic.jpg

de Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilic_%28plante%29

En Asie, le basilic est considéré comme une plante vivace. Dans les climats plus doux, le basilic commun est une plante annuelle.

La culture du basilic nécessite un climat chaud et ensoleillé, méditerranéen ou tropical. Il peut aussi se cultiver en pays tempérés, soit en pots ou jardinières, ou en pleine terre moyennant quelques précautions lorsque la température descend en dessous de 10°C.

Le basilic préfère un sol frais et bien drainé, une exposition abritée et cinq heures d'ensoleillement quotidien.

Il faut l'empêcher de monter en fleurs pour augmenter la production de feuilles, et donc pincer les extrémités des tiges quand les fleurs se forment. Juillet-août est la période propice pour la récolte de ses feuilles à des fins de congélation. Lorsque l'automne arrive et que la température finira par tuer le basilic, on peut laisser quelques fleurs terminer leur transformation en graine pour pouvoir les semer l'année suivante.

La multiplication se fait par semis au printemps, vers mars-avril. En climat tempéré, il faut le faire en serre ou dans des pots maintenus à une température de l'ordre de 20°C. Le repiquage en pleine terre peut se faire lorsque le sol s'est suffisamment réchauffé et que les gelées ne sont plus à craindre, soit vers la fin mai, et lorsque le plant comporte au moins 4 à 6 feuilles pour qu'il soit moins sensible aux limaces.

On peut le cultiver à côté d'autres plantes qui bénéficieront de sa présence : près des choux, des courges, des haricots, entre les pieds de tomate. Dans ce dernier cas, il faudra éviter de le sulfater lorsqu'on sulfate les tomates, car le sulfate de cuivre (aussi appelé bouillie bordelaise, employé pour lutter contre le mildiou) tue les feuilles du basilic.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 11:01

sur un fond de pâte, mettre un peu de confiture puis le mélange :

75 gr noix de coco

75 gr beurre fondu (froid)

75 gr de sucre

1 oeuf

 

cuire au four n°6 (180°c) (le dessous doit être doré)

 

on peut ajouter des raisins secs au mélange

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 20:30

ingrédients :

3 courgettes

4 tomates

2 oignons blancs frais

ail si on le supporte

2 oeufs

sel, poivre

2 verres de quinoa (280 gr)

1 yaourt nature non sucré

120 g de gruyère râpé

4 cuillères à soupe d'huile

1/2 cuillère à café de cumin en poudre

--------------------------

Couper les courgette en rondelles.

Peler les tomates et les couper en dès.

Faire fondre les oignons émincés dans l'huile, 5 mn, puis ajouter les tomates et les courgettes.

Couvrir et laisser cuire à l'étouffée 10 mn à feu doux.

 

Incorporer le quinoa à la préparation avec les épices et 1 verre et demi d'eau.. Laisser mijoter 5 mn. Saler, poivrer et verser le tout dans un plat à gratin huilé.

Mettre au four à 180 ° (th6) et laisser cuire 20 mn.

RecouvrIr alors du mélange (oeufs battus, gruyère, yaourt, sel poivre) et laisser gratiner 15 mn.

 

 

ps

le quinoa se trouve chez Sympli au rayon équitable (publicité gratuite)

on peut rajouter d'autres légumes de saison.

Partager cet article
Repost0