9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 09:10

 19  personnes sont présentes sur 37 adhérents et aucune personne n’est représentée.

Le quorum est atteint. L’assemblée générale est ouverte.

1-Bilan moral :

Notre association fonctionne depuis Novembre 2009 ; Nous ouvrons donc la 9ème assemblée générale de notre Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP). Notre engagement reste indispensable auprès des producteurs qui cultivent ou élèvent dans le respect de «la charte paysanne». 

Il est rappelé que chaque amapien s’est engagé à effectuer:

  • un chantier minimum par an chez David
  • une permanence par trimestre pour la distribution.

Nous tenons à maintenir un lien fort avec nos producteurs. Ces derniers échangent avec nous par l’entremise de leurs correspondants amapiens, soit parfois directement, par mail ou lors de leur présence aux distributions. Cette relation est indispensable et conforte nos liens sociaux.

Les réunions du C.A qui se tiennent tout au long de l’année sont ouvertes à tous(tes).

2-Bilan d’activités 2016-2017

- Les réunions du CA

Les C.R sont sur notre site. Pour rappel nous avons organisé cette année 2 réunions

  • janvier 2017 : Fête des rois
  • 6 Septembre : Point sur adhésions et partenaires.  

 

- Participations de l’Amap

 - Au forum des associations le 10 septembre : Malgré une communication n’offrant pas une large ouverture sur de futures  adhésions, nous avons recueilli 11 nouvelles adresses.

 - Communication  Blog de l'AMAP: Claude Merveilleau tente de le tenir à jour (tableau de permanence, CR de réunions) Se trouve bien seul !

Point sur les adhésions : Jusqu’en Avril 35 adhésions. Un départ au renouvellement du pain. Puis 2 nouvelles adhésions à partir de fin juin/début juillet. David peut produire suffisamment pour accepter 2 paniers complets supplémentaires. Nous avons pu régulariser la situation de Béatrice Inza, et permis à Danièle et Philippe Erésué  de rentrer.

Soit un total depuis juillet 2017 de :  12 ½ paniers,  20 paniers et 2 pains.

 

3-Bilan Financier

Geneviève expose le compte rendu Financier :          Solde au 2/10/2017 479.75 €

 Crédit 370.00 € (soit 37 adhésions AMAP)

 Débits :     - Frais de tenue de compte 33.00 €

                      - MJC Mérignac : Photocopies 30.36€

                      - Assurance MAIF 108.78 €

                      - Alimentation : boissons, galettes 45.89 €

                       - Trésor public EPAJG location salle 65.00 €

                                                                                                    Total des dépenses 283.03 €

Dépenses en plus par rapport à l’année dernière Photocopies -30.36€ et boissons et matériel - l’année dernière la dépense totale était de233.86€

                                                                                                     Solde (370.00 -283.03) + 479.75 = 566.72 €

Le rapport financier est soumis au vote et approuvé à l’unanimité des présents

 4-Désignation des membres du conseil d’administration

Démission des membres du C.A 

Claude Chaubit, Jean Cléroux , Marylène Géraud, Claude Merveilleau, Geneviève Putegnat, Catherine Taverny. 

Se présentent pour l'année 2017/2018

Claude Chaubit, Marylène Géraud, Claude Merveilleau, Geneviève Putegnat, Catherine Taverny. 

5-Perspectives pour la saison 2017-2018

-Tarif d'adhésion: Le paiement de la cotisation permet l’accès au panier de légumes mais aussi au pain. Il est proposé que le tarif d'adhésion à l'Amap pour l'exercice 2017/2018 soit reconduit à 10€. Inchangé depuis l’origine de l’AMAP.

 Ce tarif est soumis au vote et  approuvé à l’unanimité des présents.

Pour l’année 2017/2018

Elodie, la collaboratrice de David arrête. Pour la nouvelle année,  David  limite à 14 le nombre de demi-paniers et 20 de paniers entiers

 Arrêtent : Dousse Nicole, Joceleyne Gomez, Inza Béatrice et Edith Tardiff.

Pauline Dreux-Palassy  et  Nadine jouffre /Maryse Renoult passent en ½ paniers.

Nouveaux adhérents 2: Pour les légumes Juliette Archambeau et Alexis et Jouhaud / Marie Touya

Nombre de paniers légumes: 14 demi- paniers, 20 en paniers entiers soit 28  Equivalents paniers complets

-Contrat légumes avec David Couronneau : Prix du panier passe à 13 € et le ½ panier à 6,5 €.  

La 1ère distribution de légumes de cette nouvelle saison aura lieu le mardi 7 novembre 2016                              

- Contrat « pain » avec Elodie Aubert : pas d’augmentation des prix

- Contrat viande avec Pierre Bousseau : pas d’augmentation des prix

-Contrat volaille avec Sébastien Istvancin : Le prix de la volaille est passé à 8.90€/kg – voir CR de la réunion du 12 septembre-

-Contrat fromage de chèvre : Après un départ satisfaisant, le renouvellement des contrats  a été minimal. Ghislaine qui est en relation avec Julien a voulu savoir si cette collaboration l’intéressait toujours,  sachant que quelques adhérents sont très attirés par ce produit. Julien  accepte de bonne grâce de continuer la fourniture de fromages en espérant que les commandes remontent. Il lui est impossible d’être présent à 17h30, il constate que sa venue à 18h pose problème,  Il propose que nous fassions un enlèvement des commandes à partir de 16h30 à la ferme. Les fromages seront distribués par les personnes qui font la permanence pour le pain.

Nous ferons 3 commandes par an

Octobre pour le mois de Novembre – arrêt de lactation jusqu’en Mars –

Février pour reprise des fabrications en Mars ce contrat durera jusqu’en juin

De juin à la fin de l’année Amapienne au 31 octobre.

Contrat Informatique : Des formulaires de commandes sont maintenant envoyés par informatique. Ils ne reprennent pas les termes d’un contrat tel qu’il doit être rédigé dans le cadre d’une Amap. Ces modifications seront faites sur les contrats de Sébastien et de Julien. Nous vérifierons également que celui de Pierre est conforme. Ces modifications seront proposées au C.A qui pourra délibérer  sur les modifications proposées.

Ces dispositions sont soumises au vote et approuvées à l’unanimité des présents moins une abstention.

Personnes relais

  • Légumes : Catherine Taverny et Claude Chaubit
  • Pains : Marylène Géraud et Françoise Claverie
  • Volailles-œufs-miel – Légumes secs : Oriane de Lavergne et Pauline Dreux-Palassy
  • Viandes : Catherine Moreau-Cléroux, Geneviève Botheron-Putegnat et Aïcha Hallad
  • Chèvre : Annie Laboile, Ghislaine Laflaquière et Claude Merveillau (pour le démarrage)

 

6-Nos producteurs prennent la parole :

Sébastien : Les cultures ne furent pas faciles cette année avec les gelées du printemps. Mais au final les récoltes furent meilleures qu’attendues. Il nous rappelle qu’il cultive des lentilles, petit pois, féveroles, maïs,  tournesol etc.. , et qu’il utilise des semences paysannes. Pour l’élevage, la grippe aviaire a mis la filière en grande difficulté d’où un choix moins grand sur les souches poulets et une absence de naissain de pintades. Sébastien a essayé de se regrouper avec  d’autres éleveurs pour « peser » davantage et ainsi obtenir de meilleures souches mais cela n’eut que peu d’effets. Il a connu cette année une instabilité du personnel ce qui a compliqué l’intégration des 10 hectares supplémentaires qu’il a achetés.

Elodie : N’a pas pu être présente ce soir. Des soucis personnels viennent s’ajouter aux difficultés professionnelles qu’elle a connues cette année. Le mail, que nous a transféré Marylène, nous a informés du manque de fiabilité  des personnels qu’elle avait recruté. Ces problèmes semblent être en bonne voie de  résolution suite aux dernières nouvelles que Marylène a pu obtenir.

David : A connu une année plus facile du fait de la collaboration d’Elodie.  La mise en service au printemps  d’un nouveau forage  lui permet une plus grande souplesse pour ses arrosages qu’il peut faire en plus grande quantité. Cette nouvelle année s’annonce différente du fait du départ d’Elodie, David se retrouvant seul. Cette perspective ne semble pas le perturber tellement du fait de l’avancement actuel de ses plantations mais, aussi des pratiques culturales qu’il a mis en place. Il jugera au printemps des dispositions qu’il devra prendre.

David continue à travailler pour faire évoluer ses pratiques (amélioration des techniques de ramassage des tomates cerises et protection des semis) .

De bons résultats pour cette année.

Pierre : A connu, comme tous, les gelées du printemps qui ont décimées les noyers et la venue d’une mouche parasite sur ces derniers, heureusement pas de manière uniforme. Ce qui a pu rester est beau et compense un peu des pertes de l’ordre de 30 à 40%.  Un traitement motorisé et bio pourrait être mis en œuvre.

Le changement de son boucher a été bénéfique sur le plan de la souplesse de travail. La qualité de la découpe et le contenu des colis ayant été appréciés par les adhérents. Mais son éloignement reste chronophage en termes de déplacement.         

Pierre s’est lancé dans de nouvelles cultures de petit épeautre et sarrasin.

Il va nous proposer de nouvelles conserves, notamment des « tripoux »

Actuellement, son cheptel est 92 tètes dont  42 génisses.

  • Julien n’était pas présent
Partager cet article
Repost0

commentaires